La Fille du Far West

Lecture live enregistrée au MAC/​VAL le 6 novembre 2016 à l’occasion de l’exposition ‘Jean-​Luc Verna, Rétrospective’, à l’invitation de Frank Lamy et Stéphanie Airaud.
MAC/VAL

Ce livre se présente comme une fiction inspirée de la rencontre de l’écrivain Jérôme Game avec l’œuvre de Jean-​Luc Verna. Intitulée Paramour, celle-​ci adopte la forme d’une grande image circulaire couronnée d’ampoules luminescentes et reprenant le célèbre chromo de montagne érigé en emblème par la société de production de films Paramount Pictures. Cette fiction est une sorte de déclaration d’amour sans cesse retardée, ou au contraire continuellement réitérée. C’est selon. Fondé sur le principe du générique, mais d’un générique considérablement augmenté d’un tas de noms et de remerciements aussi surnuméraires que nécessaires, le texte de J. Game, tout comme l’œuvre de J‑L. Verna, est un hommage au film qui va commencer (au désir qui nous anime de le voir, donc au plaisir que l’on appréhende et que l’on fait durer) ; au film qui sera encore et toujours à découvrir ; au film qui (res)suscite l’occasion de représentations de nous-​mêmes et du monde.

Yoann Van Parys, Critique d’art, novembre 2013.